Zoom sur... Le chantier du futur Centre d’Entraînement des Professionnels du Stade Brestois 29 - Maisons Bois Naturellement

Zoom sur… Le chantier du futur Centre d’Entraînement des Professionnels du Stade Brestois 29

« Ici, c’est Trécobat ! »

Le Centre d’Entraînement des Professionnels du Stade Brestois 29 est un centre de vie de 650 m2 comprenant un grand vestiaire de 28 places, des salles de travail et une pièce de vie.

Les travaux ont démarré le 5 juillet par le terrassement et la construction des fondations qui ont accueilli, fin juillet, l’ossature bois du bâtiment. Au bout d’un mois, le bâtiment était déjà hors d’eau hors d’air ! Depuis, le chantier avance vite et bien : l’ensemble des murs à ossature bois est à présent en place, la charpente est montée, et les menuiseries sont en place. La pose des panneaux décor à l’extérieur va pouvoir commencer pendant qu’à l’intérieur les plaquistes se concentrent sur la pose des cloisons.

La structure est composée de 39 murs à ossature bois. La fabrication de ces derniers a nécessité 450 heures de travail, auxquelles il faut ajouter 60 heures consacrées à la préparation en atelier des planchers et aux modules de toiture (ce qui permet de gagner du temps sur le chantier).

L’une des caractéristiques principales de la structure en ossature bois tient à son mode constructif, qui allie légèreté et rigidité. Les éléments, réalisés et assemblés en atelier, disposent d’une grande souplesse de forme, ce qui permet tous les styles, toutes les formes (même les formes incurvées ou cintrées) et toutes les audaces !  Le lamellé-collé, autorise par ailleurs les portées importantes, ce qui permet donc d’imaginer de grands volumes, sans pilier de soutien gênant. Le bâtiment peut, enfin, être personnalisé à l’infini, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, par le biais de bardages, de volets à claire-voie, de brises lumières, etc…

Il s’agit-là d’un projet de grande ampleur, à l’image de l’importance de ce nouveau lieu de vie pour l’avenir du club et de ses joueurs.  A suivre…

  • 0

Commentez cet article

Your email address will not be published.