Le compost chez soi, explication et conseils - Maisons Bois Naturellement

Le compost chez soi, explication et conseils

Le compost est un système permettant de transformer des déchets naturels et organiques en engrais riche en nutriments qui va permettre d’alimenter la croissance des plantes de votre jardin et redonner une vitalité imparable à vos sols en terre.

Le compost peut être fait à partir de vos déchets de cuisine ou bien de jardin.
Ce procédé qui s’inscrit dans une démarche de protection de l’environnement grâce à la limitation des déchets et des ordures, est doublement bénéfique car vous protégez d’un côté l’environnement et de l’autre vous redonnez vie à votre jardin.
Quelques points clés bénéfiques à faire son compost soi-même :
– Vous pouvez recycler prêt de 30% de vos déchets ménagers annuels provenant de votre cuisine
– En créant votre compost vous créer de l’humus très riche pour vos pelouses et jardins
– Excellent pour l’environnement : le compost étant 100% naturel, l’engrais obtenu est ainsi idéal pour la nature car sans aucun composé chimique
– Le processus de compostage engendre l’apparition de micro-organismes et autres insectes comme des lombrics, cloportes, myriapodes qui vont nettoyer vos déchets et favoriser la génération d’un humus sain et riche en nutriments

On ne peut composter tous ses déchets naturellement, certains déchets prennent quant à eux plus de temps à se dégrader.
Parmi les déchets que l’on peut trouver dans son jardin, il est idéal de composter :
– Feuilles, tonte de gazon, vos plantes mortes (mais pas mortes d’une maladie !), les mauvaises herbes, les restes d’élagages, des morceaux d’écorces, de la paille ou du foin, les aiguilles de pins, des fleurs et leur tiges.
Pour vos déchets ménagers vous pouvez placer dans votre composteur :
– Des épluchures de fruits et légumes, des coquilles d’oeufs, le marc de café, feuilles de thé, les restes de pain, laitages, vos croûtes de fromage.
Vous pouvez également composter vos vieux journaux papier, feuilles de papier, sciures et copeaux de bois, mouchoirs en papier. Tant que ces déchets sont sains (pas de mélange avec des produits d’entretiens, etc.).


Pour l’opération de création de compost en elle-même vous avez le choix entre deux procédés :
Utiliser un bac à compostage, faire un tas de compost. Les deux processus sont viables à partir du moment ou les règles de bases pour réussir un bon compost sont suivies, à savoir :
– Penser à mélanger les déchets entre eux (alterner déchets ménagers et déchets du jardin)
– S’assurer de la bonne humidité de votre compost (celui-ci doit rester humide, s’il se dessèche, penser à l’arroser)
– Surveiller et aérer son compost, n’hésiter pas à remuer votre compost plusieurs fois par mois
Les composteurs se trouvent sous deux formes, le bac en bois et le bac en plastique qui présentent chacun leurs avantages. A titre informatif, un bac d’un mètre cube vous permettra de créer de l’engrais pour un jardin d’environ 500m2.
Pour vous guider dans votre choix, nous vous recommandons de visionner cette vidéo explicative et très complète :

Une fois votre compost en place dans son bac ou son tas, le processus prendra entre 4 et 6 mois (en fonction des déchets) pour arriver à maturité et vous fournir votre engrais naturel ! Une fois votre compost prêt, celui-ci ressemblera à du terreau prêt à être répandu dans votre jardin.

Cette opération relativement simple à mettre en application saura préserver notre environnement, nous vous souhaitons un bon jardinage !

  • 0

Commentez cet article

Your email address will not be published.