La Villa Déchets - Maisons Bois Naturellement

La Villa Déchets

En 2011 en France, la quantité produite de déchets par personne était de 470 à 530 kilos. Face à cette ampleur considérable, le recyclage apparaît comme nécessaire et même vital ! D’autant plus que les possibilités de reconversion sont nombreuses, comme en témoigne cette Villa Déchets ! Présentation.

 

C’est à Nantes, capitale verte de l’Europe 2013 que fut mené le chantier de l’association Tabakero où le déchet est roi. Elle a pour but de promouvoir le recyclage tout en encourageant la réduction de consommation de matières premières. Cette Villa Déchets est inspirée de la ScrapHouse de San Francisco, construite avec des claviers d’ordinateurs, des tuyaux d’arrosage, du bois peint et des panneaux de signalisation.

 

Les acteurs du chantier ont récupéré 800 palox (grande caisse en bois avec pour base une palette), 1 300 palettes et 3 mètres cubes de plastique en seulement 20 jours ! Après une découpe précise permettant de récupérer des planches en bois de 80 centimètres sur les palox, les ouvriers réalisent un bardage extérieur et intérieur.

 

Les palettes sont elles utilisées de plusieurs manières. Elles servent de rampe d’accès pour les personnes à mobilité réduite, de cloison intérieure ou bien encore de plafond !

 

Côté isolation, ce sont les particules de calage en polystyrène et le papier mâché qui s’en chargent ! Le papier mâché est transformé en brique puis celle-ci est limée afin qu’elle s’encastre parfaitement avec les autres.

 

Les fenêtres sont elles aussi issues de la récupération ! Souvent grâce aux particuliers qui les changent lors de travaux. Le plus : c’est du double-vitrage ! Comme quoi tout est possible.

 

Ce n’est pas parce que cette villa est faite de déchets que le côté esthétique est mis de côté. Le bardage intérieur est patiné pour embellir la pièce. L’extérieur est peint avec une peinture qui ne convenait pas à un particulier. Une fois rapporté au magasin, elle est considérée comme « déchet ». C’est donc tout naturellement que le chantier de la Villa Déchet l’a récupéré.

 

Et rien n’est laissé au hasard. Le mobilier est lui aussi issu du recyclage. Sièges, bureaux, étagères et tables en bois de palette, création de lustres avec un mélange de fils électriques, lampes en bois… La seule limite, c’est l’imagination !

 

Cette Villa Déchets est devenu un symbole du développement durable. Elle est maintenant utilisée par des associations.

 

Une belle initiative !

  • 0

Commentez cet article

Your email address will not be published.