Le point sur le nouveau PTZ (Prêt à Taux Zéro) - Maisons Bois Naturellement

Le point sur le nouveau PTZ (Prêt à Taux Zéro)

Article co-rédigé avec Crédit Courtier de France, partenaire du GROUPE Trecobat

 

Le gouvernement, en la personne de M. Jacques MEZARD, Ministre de la Cohésion des Territoires, et de son Secrétaire d’Etat, M. Julien DENORMANDIE, vient d’annoncer des changements dans l’attribution des Prêts à Taux Zéro pour 2018.

Attention, à titre d’exemple, si vous avez un projet de construction en zone C, pour bénéficier du PTZ 2017, votre offre de prêt immobilier doit impérativement être éditée par la banque avant le 31/12/2017 !

Pour rechercher votre zonage, c’est par ici : http://www.cohesion-territoires.gouv.fr/les-zonages-des-politiques-du-logement

Des modifications réglementaires impacteront les aides d’Etat. L’année 2018 sera donc l’année du changement pour l’accompagnement du financement immobilier de l’Etat.

Le secteur du logement, jusqu’ici largement soutenu grâce aux diverses aides pour le financement d’un projet de construction de maison ou pour l’achat d’un logement ancien dont le PTZ Plus, le PTZ ENL, voire même le PASS FONCIER, traverse une zone de turbulences. L’heure est en effet à la prise de mesures drastiques.

 

PTZ : conditions d’application en 2018

En 2018, le Prêt à Taux Zéro (PTZ) accompagnera les projets d’acquisition en zones dites « urbaines » (zones A, A bis et B1, là où l’offre et la demande de logements sont déséquilibrées. Le montant du PTZ sera maintenu sur ces zones.

Pour ce qui est des zone B2 et C, la fin du PTZ est annoncée pour 2019. Par contre, il faut noter que, à compter du 1er janvier 2018, la part financée du montant maximum retenu pour l’opération sera réduite à 20% (contre 40% auparavant). Ainsi, la part du Prêt à Taux Zéro dans un financement de projet de construction neuve ne pourra pas être supérieure à 20% du projet à financer (contre 40% précédemment). Le montant du PTZ accordé pour les financements de projets immobiliers sur ces zones va donc considérablement être réduit.

 

Conditions d’obtention du PTZ lors de l’acquisition d’un logement ancien

Dans l’ancien, le PTZ, en vigueur depuis 2015 avec des conditions de travaux devant atteindre au moins de 25% du coût total de l’opération, sera revu par le nouveau gouvernement sur les zones B2 et C dès 2018.

De la même façon, dans les zones A, A bis et B1, le PTZ dans l’ancien disparaît complètement.

 

Pour votre projet de construction de maison à ossature bois, entourez-vous de spécialistes du financement immobilier : ils vous aideront à conduire au mieux votre projet, et aux meilleures conditions. Crédit Courtier de France sera ravi de vous conseiller et de vous guider dans vos démarches.

  • 0

Commentez cet article

Your email address will not be published.