- Maisons Bois Naturellement

Stade Brestois : des murs en ossature bois pour relever le défi de construction.

Premier défi : 4 mois pour réaliser le centre d’entraînement

4 mois entre le début et la fin du chantier de construction pour réaliser un bâtiment de 650 m2 : c’est possible grâce aux techniques de construction en bois (bâtiments ou maisons à ossatures bois). D’après Jean-Michel Chesnel, conducteur de travaux chez Nature et Bois, « Ce projet a pu être réalisé aussi rapidement en utilisant une technique de gestion de projet en spirale. J’ai divisé le bâtiment en trois parties et avais en fait trois chantiers en parallèle. Quand les fondations de la partie 1 ont été finalisées, celles de la partie 2 ont commencé et pendant ce temps-là les ossatures de la partie 1 étaient posées et ainsi de suite ».

 3 semaines pour les fondations et la pose des murs en ossature en bois

En effet, le gros avantage des constructions ossature en bois, c’est qu’elles sont préfabriquées : elles peuvent ainsi être montées dans la journée avec des grues. En même temps que les fondations, le vide sanitaire et la dalle béton sont construits, les murs sont finalisés en usine. Cela permet de gagner beaucoup de temps puisque cette première phase n’a pris que trois semaines. Ce mode constructif est bien maîtrisé par le constructeur ossature bois, mais ce qui parait simple demande, dans la pratique, une très bonne maîtrise d’une succession d’étapes et d’aléas de chantier. En trois semaines et demies, le bâtiment était hors d’eau, hors d’air (le même délai qu’il s’agisse d’un bâtiment professionnel ou d’une maison ossature bois).

Un spa pouvant accueillir jusqu’à 20 personnes simultanément dans un bassin

Avec un bassin eau froide, un bassin eau chaude et un jacuzzi : c’est en tout 20 tonnes qui pèsent sur le plancher ! Les bassins en béton ont été préconstruits en usine et transportés sur le chantier. Jean-Michel Chesnel raconte : « pour le dernier bassin, plus éloigné de la grue, la contrainte d’effort et de poids était trop importante pour une seule grue et une deuxième grue a dû prêter main forte à la première. C’est toujours difficile d’évaluer exactement cette contrainte quand on n’est pas en situation réelle. Ce sont les aléas de chantier d’un constructeur: il faut réagir très vite si on veut tenir le planning et pouvoir se reposer sur des prestataires très réactifs ».

Au niveau technique, il a fallu trouver des solutions adéquates en un temps record. Tout d’abord, les deux bassins, positionnés côte à côte ont dû être isolés, l’un étant à 31-32°c et l’autre à 7°c. Pour cela, du polystyrène de 8 cm a été utilisé « en sandwich » entre deux épaisseurs de béton, même pour le fond des bassins afin d’éviter la condensation. Les fondations ont été renforcées dans la salle de machinerie pour soutenir le poids des bassins et accueillir deux ballons d’eau chaude thermodynamiques (un ballon d’eau chaude de 450 L et un ballon de 750 L). La production d’eau chaude a été spécialement adaptée aux besoins des footballeurs, pouvant leur assurer plusieurs douches par jour.

Des ouvertures pour permettre un entraînement très spécial : la course arrêtée

La salle de musculation peut être divisée en deux salles grâce à une cloison amovible. Lorsque celle-ci est fermée : une deuxième salle permet de s’entraîner à la course arrêtée. Le footballeur est attaché par un élastique au mur de la salle et s’entraîne dehors. Deux baies vitrées à galandage, coulissent dans les murs du bâtiment pour permettre au sportif de courir dehors en étant attaché dedans.

Deuxième défi : créer un lieu de travail favorisant l’esprit d’équipe

Sur le terrain de foot comme dans le centre d’entraînement, les relations entre les joueurs sont clés pour leur réussite. Stéphane Habasque, designer, a conçu un espace intérieur ouvert et communiquant où toutes les activités de la journée se succèdent de manière fluide.

Un espace convivial favorisant la communication interpersonnelle

Une grande pièce de vie modulable regroupe un espace cuisine-bar, de grandes tables (pouvant faire office de tables de réunion) et un espace détente. La gestion des repas est très importante dans la vie de l’équipe : petit-déjeuner, déjeuner, dîner. Les joueurs se rassemblent autour du comptoir et discutent ; le bar en hauteur favorise les discussions informelles et courtes.

Favoriser l’interaction visuelle

Le bâtiment est articulé autour d’un couloir central, avec des cloisons intérieures vitrées. Le vestiaire a été dessiné en arc de cercle, pour que l’entraineur puisse parler et voir chaque membre de l’équipe. Chaque membre peut aussi voir tous les autres de son emplacement.

  • 0

Commentez cet article

Your email address will not be published.